Accueil ... en détail Rochefort-sur-Loire 49190 Maine-et-Loire
Rochefort-sur-Loire 49190 Maine-et-Loire Envoyer
Non loin de Saint-Aubin, au nord et juste de l'autre côté du coteau se trouve Rochefort-sur-Loire ...
Village chargé d'histoire, et touristique depuis toujours.

Situation | Commune | Tourisme | Viticulture | Histoire | Lieux

Commune agricole et viticole (vignoble de Chaume), Rochefort-49 est un lieu résidentiel péri-urbain et un centre touristique. Ses deux principaux attraits sont une plage au bord du Louet (bras de la Loire) et une viticulture fortement implantée (AOC Coteaux-du-Layon, Chaume).
Dans les années 1970 on pouvait lire en arrivant sur l'agglomération : Une plage sans danger, Un camping calme, La capitale du vin.


ROCHEFORT 49 - SITUATION ET GÉOGRAPHIE

Communes des alentours :

Béhuard ~ 3 km
Savennières ~ 3 km
Saint-Aubin-de-Luigné ~ 3 km
La Possonnière ~ 4 km
Denée ~ 6 km
Saint-Lambert-du-Lattay ~ 7 km
Chaudefonds-sur-Layon ~ 7 km
Bouchemaine ~ 9 km
Saint-Jean-de-la-Croix ~ 9 km
Beaulieu-sur-Layon ~ 9 km

Situé à la limite entre les Mauges et le Saumurois [+] , Rochefort-sur-Loire est un village français situé dans le département de Maine-et-Loire, et fait partie du canton de Chalonnes-sur-Loire (9 km) et de l'arrondissement d'Angers (20 km).

Le Maine-et-Loire (49 Angers) fait partie de la région des Pays de la Loire, et se situe à l'Est de la Loire-Atlantique (44 Nantes).

Rochefort-sur-Loire est une localité de reliefs. La commune s'articule autour d'une partie se situant sur la vallée de la Loire et une autre partie se situant sur les coteaux (du Layon). Son altitude varie de 12 à 64 mètres, pour une altitude moyenne de 58 mètres, et pour une superficie de 2780 hectares.

Ces deux reliefs ont marqué la vie agricole : la culture céréalière et l'élevage plutôt dans la vallée, et la vigne sur les coteaux ; ce qui n'a pas manqué de marquer également la vie sociale.

La commune est traversée par la rivière Le Louet. Ce bras de la Loire va de Juigné-sur-Loire à Chalonnes-sur-Loire, s'en éloignant à travers les terres de la vallée jusqu'à la rejoindre à Chalonnes. Son cours est grossi à la hauteur de Denée par l'Aubance, son principal affluent.

En 1588, une inondation de la Loire brise la levée de Juigné et s’engouffre dans la Vallée. Elle rejoint une petite rivière qui prenait sa source à Saint-Jean-des-Mauvrets, créant ainsi un nouveau bras, Le Louet.


ROCHEFORT 49 - LA COMMUNE

La mairie, la poste et les principaux commerces se trouvent sur la place de l'église, Place de l'Hôtel de Ville.

L'école publique a été construite en 1870, et intégrée à la mairie dans un vaste bâtiment. Il existe aussi une école privée.
Il n'y a pas de collège ; Les enfants vont pour la plupart à celui de Chalonnes.

Nombre d'habitants : 2167

Les Rochefortais(e)

Superficie : 27,8 km²

blason


MAIRIE DE ROCHEFORT

Place de l'Hôtel de Ville - 49190 Rochefort

Tél 02 41 78 70 24 - Fax 02 41 78 86 26

 

On trouve aussi sur la commune une bibliothèque, une poste, une maison de retraite, un centre de secours.


ROCHEFORT 49 - VITICULTURE

A fin 2008, sur 209 établissements présents sur la commune, 38% relevaient du secteur du commerce et des services et 31% de celui de l'agriculture (pour 19% dans le département).

La commune s'inscrit dans la grande région viticole française des appellations AOC Vins d'Anjou (y compris Anjou-Gamay, Cabernet d'Anjou et Rosé d'Anjou), Coteaux-du-Layon, Chaume et Quarts-de-Chaume.

Sur la localité de Rochefort-sur-Loire on trouve plusieurs appellations spécifiques (AOC) : Le Chaume qui couvre une superficie de 70 hectares sur la commune, et le Quarts-de-Chaume qui concerne une aire géographique très petite de la commune [+] , auxquelles il faut rajouter les appellations Coteaux du Layon Rochefort et Coteaux du Layon Rochefort Sélection de grains nobles.


ROCHEFORT 49 - CULTURE ET TOURISME

TOURISTIQUE DEPUIS TOUJOURS

Rochefort-sur-Loire possède des capacités d'accueil (camping, hôtel, gites), plusieurs commerces (épicerie, boulangeries, charcuterie, bar tabac presse...), des infrastructures sportives (piscine, stade, tennis, champ de courses...), et des espaces extérieurs (plage de sable au bord du Louet, étang et aire de pique-nique, sentiers de randonnées pédestres ou de VTT, base nautique de canoës kayaks). L'étang et les bords du Louet permettent aussi d'y pratiquer la pêche.
En bord de Louet on trouve également une guinguette (spécialités régionales, animations musicales).

Au printemps et en été plusieurs manifestations sont organisées sur la commune : course VTT La Rochefortiche, fête des moules en juillet, feu d'artifice, courses hippiques du 15 août... et le troisième dimanche d'octobre, la Randonnée des vendanges.

Une société de Boule de fort [+] est également présente à Rochefort-sur-Loire.


COMMUNE DE BORD DE LOIRE

À voir aussi de Rochefort-sur-Loire à Chalonnes-sur-Loire, la Corniche Angevine : route sinueuse avec de magnifiques panoramas sur la vallée de la Loire. Au hameau de la Haie-Longue on peut voir un ancien village de mineurs classé, ainsi qu'une table d'orientation vers la vallée [+] .


COMMUNE CULTURELLE

Depuis 1941 c'est la cité des poètes, dite « l'École de Rochefort », fondée par le poète Jean Bouhier et le peintre Pierre Penon, rejoints par René-Guy Cadou, Luc Bérimont et plus de cent autres.
La bibliothèque de Rochefort possède un fonds spécifique en Poésie comprenant 2800 livres et revues.
Chaque année, le premier weekend de juillet, a lieu le marché de la poésie. Plusieurs auteurs et éditeurs font le déplacement pour proposer leurs recueils.


ROCHEFORT 49 - HISTOIRE ET ORIGINE

Origines du village : L'ancien nom de Rochefort-sur-Loire est Roca-Forti. Les premières traces de population remontent à la préhistoire. On y a trouvés des outils vieux d'environ 45000 ans.
Des indices de présence gallo-romaine y ont également été trouvées.
C'est plus bas, dans la vallée, que se constitua le village d'origine. Il était protégé par trois promontoires : Rupes Fortis (Saint-Offange), Rocha de Wascognia (Saint-Symphorien) et Dieusie (Dieuzie).
Le petit village fortifié de la Motte St-Symphorien fut la première paroisse de Rochefort, jusqu'au XIIIe siècle, où elle fusionna avec celle de Sainte-Croix de Rochefort.

Rochefort fut initialement un village fortifié, puis un château-fort sur la proéminence rocheuse de Saint-Offange, du nom des derniers occupants, qui de 1590 à 1598 s'opposèrent aux troupes royales.
La paix revenue le roi Henri IV racheta les lieux à son propriétaire, le baron de Rochefort. Il fit démolir le château-fort en 1599, ainsi que la petite bourgade fortifiée se trouvant sur un plateau rocheux voisin, la Motte Saint-Symphorien.
Sur la troisième proéminence rocheuse, Dieusie, se trouvait un château-fort qui relevait du roi de France, et qui fut lui aussi rasé sur l'ordre du roi Henri IV.

Une autre partie du village se développa petit à petit plus haut, vers la forte pente du coteau. Les inondations régulières de la vallée eurent raison du village initial à la fin des guerres de religion.
Rochefort, prieuré au XIe siècle, ville close démantelée au XVIe siècle.

Le bourg de Rochefort-sur-Loire fut créé vers l'an Mil par le comte d'Anjou Foulques Nerra. Il s'appela d'abord bourg Sainte-Croix, puis Sainte-Croix sous Rochefort, puis passées les années 1220, ville de Rochefort-sur-Loire.
Son seigneur était l'abbesse de l'abbaye du Ronceray d'Angers, châtelaine de Cour-de-Pierre ; la Cour-de-Pierre étant un lieu-dit qui au cœur du bourg regroupait dans une même enceinte le logis seigneurial, le logis des gardes, le présidial (tribunal), la prison, l'église, les écuries, granges et pressoir.


Durant l'Empire Angevin (Plantagenêt) Rochefort fut une grande seigneurie de l'Anjou.
En 1214, Jean sans Terre (fils d'Henri II et d'Aliénor d'Aquitaine) et ses alliés firent de Rochefort leur base d'opérations pour assiéger le château de Guillaume des Roches à La Roche-au-Moine (Savennières). Ils furent défaits par les troupes royales du Prince Louis, fils du roi de France Philipe Auguste.

Rochefort fut un refuge durant les guerres de religion. En 1562 l'un des chefs huguenots, le capitaine de Saint-Aignan, dit Desmarais, s'installe à Rochefort et défie les assauts des troupes royales dirigées par le duc de Montpensier. Mais après l'assaut final il fut pris et Montpensier le fit périr sur la roue.

Quelques années après, de 1590 à 1598, les trois frères Saint-Offange se rangent du côté de la Ligue. Ils tiennent le passage de la Loire, coupant les communications avec Saumur. Les troupes d'Henri IV assiègeront Rochefort pour reprendre ce passage de la Loire.


ROCHEFORT 49 - LIEUX ET PATRIMOINE

Monuments : Trois châteaux protégeaient la cité initiale de Rochefort-sur-Loire : Dieuzie (XIIe siècle), Saint-Offange (XIIIe siècle) et Saint-Symphorien. Les ruines du château de St Offange sont visitables.
Le clocher de l'église Sainte-Croix (XVIe siècle) est celui de cette cité initiale qui a été démonté puis remonté à son emplacement actuel.


Architecture : maisons des XVe et XVIIe siècles dans le bourg, ancien logis de Cour-de-Pierre XVIe siècle, ancien logis des abbesses du Ronceray, ancien logis du Pilory XVe siècle, ancien logis de Martreau XVIIe siècle, ruines des forteresses d'Offange XIIIe siècle et de Dieuzie XIIe siècle, château XIXe siècle de Saint-Symphorien, château XIXe siècle de Dieuzie, château de La Guimonière XVIe siècle, moulins à cavier en ruine, église Sainte-Croix XIXe siècle (clocher XVe et XVIe siècles, monument historique 04/02/2008), chapelle Saint-Symphorien en vallée, fontaine et oratoire de Saint-Lézin (la croix blanche).


Protections : Outre les bâtiments inscrits ou recensés, Site formé par la confluence Maine-Loire et les coteaux angevins, Natura 2000 (vallée de la Loire de Nantes aux Ponts-de-Cé), Zone importante pour la conservation des oiseaux, Zone naturelle d'intérêt écologique floristique et faunistique (dont prairies de Rochefort et vallée du Louet), Zone humide d'importance nationale (Loire entre Maine et Nantes), Patrimoine mondial de l'UNESCO (Val de Loire entre Sully-sur-Loire et Chalonnes).


Sites et points de vue : vallée de la Loire et du Louet, site de la Corniche angevine [+] (site protégé 11/02/2003), ruines du château de Saint-Offange...

 

Communes aux alentours : saint-aubin, chaudefonds, rochefort, beaulieu, la jumellière, st-lambert

 

Saint-Aubin-de-Luigné