Accueil ... en détail Boule de fort : bibliographie
Boule de fort : bibliographie PDF Imprimer Envoyer

Quelques ouvrages sur la boule-de-fort qui peuvent permettre d'en savoir plus . . .


• Marc Leclerc, Notre boule Angevine, Éditions de l'Ouest, 1933

• Émile Joulain, La boule de fort, Paquereau Technographis, 1976

• Denis Libeau et Émile Joulain, La boule de fort, Éditions Herault, 1986

• Jean-Luc Marais, Les sociétés d'hommes, Ivan Davy éditeur, 1986

• Joël Guibert, Joueurs de boules en pays nantais, L'Harmattan, 1994

• André-Hubert Hérault et Denis Libeau, Voyage au pays de la boule de fort, Éditions Hérault, 1999

• Max Ménard, Histoire de la boule de fort : histoire de la société "les Artisans" 1829-1998, M. Ménard (Impr. Copie Boutique), 1999

• Jacques Sigot, La boule de fort, Éditions CMD, 2000

• Didier Serain, Papy raconte-moi la boule de fort, Imprimerie Paquereau, 2004

• Gérard Linden, La boule de fort par noms et par mots, Éditions Cheminements, 2007


• et autres documents : Bibliographie Saint-Aubin et sa région

 



Jacques Sigot, Les dossiers de la mémoire, La boule de fort, Éditions C.M.D., 2000


Jacques Sigot retrace l'historique de la boule de fort à travers des explications détaillées, de nombreuses références, photos d'époque ! Il a divisé son ouvrage en plusieurs parties : la boule, le jeu, les joueurs, les parties, légendes et histoires, les sociétés...

La boule de fort est un jeu très local. Il se joue le long de la Loire, de Saint-Nazaire à Tours et de Montreuil-Bellay à Chateau-Gontier. La boule de fort à des mesures précises : elle à un diamètre entre 12.5 et 136 cm, pour 10 de largeur. Son poids est compris entre 1200 et 1500 g (selon la matière, bois ou plastique).

Il faut environ une douzaine d'heures de travail pour fabriquer une paire, et si l'une des deux boules présente un défaut (comme dans le bois), il faut tout recommencer car l'équilibre de la paire est essentiel.

Le terrain appelé "jeu" a pendant longtemps été construit en terre. Il a une forme de gouttière et mesure de 25 à 30m de long pour 7 à 8m de large. Aujourd'hui, les jeux sont quasiment tous en plastique, ainsi ils durent plus longtemps et leur entretien est plus facile.
Les clubs de boules sont appelés "sociétés". Chaque joueur doit placer ses deux boules au plus près du maitre (petite boule sphérique placé à l'opposé des joueurs).



Didier Serain, Papy raconte moi la boule de fort, Éditions Anjou terroir, 2004


Didier Serain parle de la boule de fort comme s'il discutait avec son petit-fils, empli de questions autour de ce jeu. Les questions sont simples, mais permettent de passer d'un sujet à un autre sans trop de difficulté de compréhension.

Didier Serain « raconte » la boule de fort en se concentrant autour de la vie dans les « sociétés » de boules. Il remonte cependant aux origines, bien mystérieuses, de ce jeu, remontant à l'époque des Plantagenêt. Plusieurs hypothèses sont possibles, mais aucune n'est vérifiée. Il explique aussi que les boules les plus anciennes qu'on ait retrouvées : mesurant 25 à 30 cm de diamètre et pesant entre 6 et 7 kilos !

Après un petit historique, il parle des anciennes et nouvelles méthodes de fabrication des boules (aussi bien de celles en bois que de celles en plastique). Il évoque également la Fanny (femme dont on doit embrasser le postérieur si l'on perd) dont on trouve un portrait dans beaucoup de sociétés, de l'outil pour polir la boule... Un ouvrage très complet !




Plus d'informations sur la boule de fort [+]

 

 

La boule-de-fort est un sport de boule de l'ouest de la France.