Accueil ... en détail Histoire des jeux de boules
Histoire des jeux de boules PDF Imprimer Envoyer

Dans l’Iliade, on parle de héros grecs se mesurant à un jeu qui pourrait être l’ancêtre de nos jeux de boules . . .


Les premiers jeux de boules remontent à l'époque des Romains et des grecques ou le jeu de boule était très prêt de la pétanque actuelle, le jeu se faisait avec des boules en pierre rondes ou en bois cerclées de fer...

 

Antiquité : En Égypte, mais aussi chez les grecs et les romains, le jeu de boules se pratique sous des formes diverses : pierre, bois, boules en crin. Le lancer de boules était un sport olympique.
Les vestiges du passé en Égypte, en Écosse et en Chine, attestent qu'on pratiquait le jeu de boule sur plusieurs continents.
Nos ancêtres les Gaulois vont assimiler les jeux de boules de leurs voisins Romains. Les invasion barbares en marqueront un coup d'arrêt, du 3° au 10° siècle.

 

Moyen-Age : On retrouve des gravures et des enluminures sur le sujet des Xe et XIe siècles. Les pouvoirs et les religieux de l’époque ont essayé de refréner ou d’interdire les jeux de boules. Les guerres étant très répandue on met en avant le maniement d'armes au détriment des jeux de boules.

 

Du XVIe au XVIIIe siècle : La Renaissance constituera "l'âge d'or" des boules, exigeant adresse, technicité et maîtrise de soi. La médecine en souligne même les avantages. Au début du XVIème Siècle, les joueurs de boules trouvent grâce aux yeux de l'Église. Désireux de faire du Saint-Siège la première puissance italienne, on y mobilise les meilleurs bouleurs de son état.

En 1629, nouveau coup d'arrêt : devant la concurrence des boules, les fabricants de paumes (ancêtre du tennis) complotent et obtiennent l'interdiction du jeu de boules.

Au XVIIIe siècle le jeu devient très populaire, au point que L’Encyclopédie de Diderot et D’Alembert en fait mention. La Révolution Française en abolissant les privilèges de la noblesse permirent aux jeux de gagner le peuple en toute sérénité.

 

XIXe siècle : La popularité du jeu de boules devient telle qu’on le pratique à peu près partout.

La “fanny”, une tradition liée aux jeux de boules, même si cette expression est utilisée dans d’autres jeux pour signifier une défaite absolue ! Bien qu’évoquant la Provence et l’univers de Marcel Pagnol, ses origines remontent plus loin. Certains pensent que son origine est savoyarde, mais on peut témoigner dès 1870 de l’existence d’une vraie Fanny à Lyon.

 

Quant à la boule-de-fort, on trouve des jeux de boules apparentés dans différentes régions de France et d’Europe ; c'est la cas par exemple en Bretagne (La Boule de Morlaix), en Picardie (La Bourle) et en Angleterre (English bowls).

 

Aujourd'hui : Il existe de nombreux jeux de boules ...
* la boule de fort
* la boule de sable
* la pétanque
* la boule lyonnaise
* la boule bretonne
* la bourle
* le bola jokoa
* la boule de bois
* la boule flamande
* la boccia
* le boulingrin
sans oublier le bilboquet, le billard ou les jeux de billes.

 

 

Société La Concorde, un club de boule de fort du Layon - French indoor bowls