Accueil ... en détail La Jumellière 49120 Maine-et-Loire
La Jumellière 49120 Maine-et-Loire Envoyer
La Jumellière, Maine-et-Loire, France
Sur la route qui va de Chemillé à Chalonnes, cette commune rurale d'Anjou a deux rivières qui la traverse.


Commune rurale, La-Jumellière se situe à une trentaine de kilomètres au Sud d’Angers, dans la région des Mauges, près des coteaux du Layon. Elle est traversée par deux rivières : l'Oyon et le Jeu.

 

JUMELLIÈRE 49 - SITUATION ET GÉOGRAPHIE

Les communes aux alentours :

Chaudefonds-sur-Layon ~ 5 km
Saint-Lézin ~ 6 km
Chemillé ~ 8 km
St-Aubin-de-Luigné ~ 9 km
Chalonnes-sur-Loire ~ 9 km
St-Laurent-de-la-Plaine ~ 9 km
Chanzeaux ~ 10 km
La Chapelle-Rousselin ~ 11 km
Neuvy-en-Mauges ~ 11 km
St-Lambert-du-Lattay ~ 11 km
Rochefort-sur-Loire ~ 12 km
Melay ~ 12 km

La Jumellière est un village français situé dans l'Ouest de la France, dans le département de Maine-et-Loire.

Le département du Maine-et-Loire (49 Angers) fait partie de la région des Pays de la Loire, et se situe à l'Est de la Loire-Atlantique (44 Nantes).


Territoire rural d'Anjou de la région des Mauges, son altitude varie de 20 à 104 mètres, pour une altitude moyenne de 62 mètres, et sa superficie est de 29,09 km2.

Les cours d'eau Le Jeu et l'Oyon traversent le village.
Une partie de la vallée du Jeu est classée en zone Naturelle d'Intérêt Écologique, Floristique et Faunistique. Cette zone concerne les communes de Chalonnes-sur-Loire, Chaudefonds-sur-Layon, La Jumellière, Neuvy-en-Mauges et Saint-Laurent-de-la-Plaine.

Les Mauges sont une petite région située à l'extrême sud-est du Massif armoricain, délimitée au nord par la Loire et au sud par la Sèvre nantaise. Elle se trouve entre Nantes, Angers et Cholet.


 


JUMELLIÈRE 49 - LA COMMUNE

Plusieurs infrastructures sont présentes sur le territoire : école, agence postale, bibliothèque, maison de retraite, commerces, etc.

Nombre d'habitants : 1300

Les Jumellinois Jumellinoises

Superficie : 29,09 m2


 

MAIRIE DE LA JUMELLIÈRE

1 place de la Mairie - 49120 La Jumellière

Tél 02 41 64 33 13 - Fax 02 41 64 32 56

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

Diverses manifestations ont lieu chaque année, notamment des séances de variétés organisées par La Troupe Théâtrale et le Foyer des Jeunes, mais aussi la Randonnée du Cochon (juin) et la Fête du Cochon (août) lien .
Présent aussi sur la commune, une batterie fanfare "l'Espérance Musicale".


La Jumellière fait partie du canton de Chemillé et de l'arrondissement de Cholet, et est intégrée à la Communauté de Communes du Chemillois.

L'intercommunalité de Chemillé regroupe 13 communes. Située dans le pays des Mauges, entre les coteaux du Layon, le Choletais et le Saumurois, cette région bénéficie de la douceur du climat angevin favorable à la culture.


Manifestations dans le Chemillois [+]

 


JUMELLIÈRE 49 - HISTOIRE ET PATRIMOINE

La Jumellière était le nom d'une famille qui s'éteignit en 1529 avec René de La Jumellière.
Le nom du village vient des deux petites vallées "jumelles" qui l'entourent : la vallée de l'Oyon, avec ses coteaux pierreux couverts de genêts, et la vallée du Jeu, sauvage et pittoresque.

Au Moyen-Age existait un château féodal qui appartenait à la famille de La Jumellière. La dernière héritière épousa vers 1330 Louis de Beaupréau, auquel le domaine fut rattaché.

Durant les guerres de Vendée, en janvier 1794, les Vendéens se battaient contre les Républicains. Ils arrivèrent à La Jumellière où ils emmenèrent femmes, enfants et conseillers municipaux dans un pré profond pour les tuer.
Le bourg a presque entièrement brûlé à la Révolution et a été reconstruit au centre d'un territoire à l'agriculture riche.


A voir sur la commune :
Ancien château XVIIIe siècle (derrière l'église), Château de La Faultrière XIXe siècle, Château des Buhards XIXe siècle.

Château des Buhards : Monument historique Inscrit par arrêté du 09/08/1999, situé sur l'emplacement d'une seigneurie attestée au XVIe siècle, au-dessus d'un vallon profond affluent au Layon, c'est René Montrieux, administrateur des Ardoisières d'Angers, qui le fit édifier entre 1853 et 1856.

 

Communes aux alentours : saint-aubin, chaudefonds, rochefort, beaulieu, la jumellière, st-lambert