Accueil ... en détail En allant sur Angers, La Pointe, le Baugeois
En allant sur Angers, La Pointe, le Baugeois Envoyer
En remontant sur Angers, on trouve la confluence Loire Maine et les Basses vallées angevines . . . Épiré, La Pointe, Pruniers, Bouchemaine, Angers, le château du Roi René


La confluence Loire Maine est un lieu privilégié pour la faune. Les berges naturelles et la végétation des bords de Loire assurent un gîte pour les espèces qui affectionnent les prairies naturelles et humides.

Le décret du 23 février 2010 a classé l'ensemble formé par la confluence Maine-Loire et les coteaux angevins. Le site classé s’étend sur plus de 2 000 hectares et concerne dix communes : Angers, Béhuard, Bouchemaine, Denée, La Possonnière, Murs-Erigné, Rochefort-sur-Loire, Sainte-Gemmes-sur-Loire, Saint-Jean-de-la-Croix et Savennières.
Plusieurs sites comme l’île de Béhuard, la Roche aux Moines, la pierre Bécherelle ou encore les vignobles des coteaux de Savennières, sont inclus dans le périmètre de ce classement.


ÉPIRÉ : Village rattaché à la commune de Savennières [+], Epiré se trouve près de La Pointe.
Le château d’Épiré a été construit en 1850 sur une ancienne maison de maître. Comme dans le reste de l'Anjou, la vigne y a été implantée dès l’époque Romaine, et s'y est développé au IXe siècle.

A voir : En bord de Loire se trouve un éperon rocheux. La Pierre Bécherelle, monolithe d'une hauteur de 15 mètres sur lequel on peut faire de l'escalade, était un lieu de repère des mariniers au temps où les bateaux étaient utilisés pour le transport de marchandises.

Randonnée De la Loire à la Maine : En partant de Savennières, suivre le chemin balisé en bord de Loire vers Epiré (la Pierre Bécherelle), parcours jusqu'à La Pointe sur le sentier balisé en jaune (Château et parc du Petit Serrant, confluence Loire Maine, village de La Pointe), prendre le long de la Maine pour arriver à Pruniers, puis à Bouchemaine.


BOUCHEMAINE : La commune est née en 1792 de la réunion de deux paroisses : celle de Saint-Aubin de Pruniers et de Saint-Symphorien de Bouchemaine, auxquelles fut ajouter le village de La Pointe (embouchure de la Maine).
A voir sur Bouchemaine : Abbaye du XVIIe siècle, Église Saint-Symphorien et son choeur du XIIe siècle, Petit pont de Pruniers ...

La Maine, formée de la confluence de la Mayenne et de la Sarthe, se jette dans la Loire au niveau de la commune de Bouchemaine, dont elle est l'un des affluents les plus importants.


ANGERS : Situé au centre du département, et entouré des quatre pays angevins que sont le Segréen, le Baugeois, le Saumurois et les Mauges [+], Angers s'est développé à partir d'un promontoire rocheux qui domine la Maine et les basses vallées angevines. De basse altitude (12 à 64 mètres), une partie de son territoire se compose de vastes prairies inondables qui subissent régulièrement les crues de la Maine.
L'agglomération d'Angers est la plus importante du département.


LE CHÂTEAU DU ROI RENÉ : Situé près du centre ville d'Angers, c'est une vaste forteresse construite au XIIIe siècle sur l'emplacement de l'ancienne forteresse des Comtes d'Anjou.
Etabli au milieu du IXe siècle sur un site d'origine mésolithique, il date, pour ses parties les plus anciennes, des Xe et XIe siècles, du temps des comtes ingelgériens (dont Foulques Nerra). Entre 1435 et 1453, René d'Anjou fait doubler le logis royal d'une galerie dont l'escalier porte sur la voûte sa devise en dieu en soi. Le châtelet est édifié vers 1450. Ses autres réalisations ont disparu lien .


Les Basses vallées angevines : Vastes étendues inondables situées au nord d'Angers cette zone est traversée par trois cours d'eau que sont la Mayenne, la Sarthe et le Loir. Ces rivières sont soumises à des débordements fréquents.
Cette zone humide, d'environ 4 500 ha, comporte un habitat composé de prairies, de haies, de fossés et de mares, à l'origine d'une diversité d'espèces animales et végétales. Ces habitats constituent une escale pour les oiseaux migrateurs et parfois une zone de repli lors des vagues de froid [+] .


Le Baugeois : Cette zone du nord-est du département de Maine-et-Loire (49) est une partie de l'ancienne province d'Anjou, dont la capitale naturelle est la petite ville de Baugé, qui fut chef-lieu d'arrondissement de 1800 à 1926. Ce territoire présente des terrains sablonneux, siliceux ou calcaires, et une couverture en forêts importante. Le Baugeois est la partie la plus boisée du département. Dans cette région le bocage se fait plus clair que dans le département de la Sarthe, donnant une impression d'un pays plus hospitalier. Au nord-ouest, l’extraction d’argile pour la production de brique, de tuile et de carreaux a modifiée le paysage. Les rivières le Loir, l'Authion et le Couasnon traversent ce territoire [+] .


La vallée de l'Authion : Cette vallée de la rivière du l'Authion est une région de bocage, une vaste plaine alluviale qui s'étend à l'Est d'Angers tout au long de la Loire. Des travaux ont façonné son cours d'eau avec pour objectifs de réguler la navigation de la Loire et assécher la vallée de l'Authion.


Le Roi René, prince et poète, marquera très fortement de son emprunte la région. Nommé par les Angevins « le bon roi René », ce souverain est une figure emblématique de l’Anjou.

Fils cadet de Luis II d'Anjou et de Yolande d'Aragon, il naît en 1409 au château d'Angers. Devenu Duc de Bar, il devient ensuite Duc d'Anjou à la mort de son frère aîné en 1434, où il hérite des titres de roi de Naples, Sicile et Jérusalem. Partageant son temps entre l'Anjou et la Provence, dont il est Comte, il fut l'architecte de nombreux édifices de la Renaissance. Ouvert aux sciences nouvelles, mécène et ami des artistes, il encouragera les lettres et les arts.


Monuments nationaux en Maine-et-Loire :
- Château d'Angers, forteresse construite au XIIIe siècle sur l'emplacement de l'ancien fort des Comtes d'Anjou.
- Cathédrale Saint Maurice, située au sommet du rocher de schiste sur lequel la ville d'Angers a pris naissance, elle est un mélange d'art roman et d'art gothique.
- Ancien Evéché, ancien palais épiscopale bâti sur des bases plus anciennes.
- Abbaye Royale de Fontevraud, abbaye royale fondée en 1101 par Robert d'Arbrisseau, ensemble monastique mêlant art roman, gothique et renaissance.
- Hôtel de Maquillé, ancien hôtel du prévôt de Craon du XIIIe siècle, transformé au commencement du XVIIe en jeu de paume.

 

 

Saint-Aubin-de-Luigné